HistoireNos vinsEquipeTerroir
Histoire
Histoire
Histoire
Nos vins
Nos vins
Nos vins
Equipe
Equipe
Equipe
Terroir
Terroir
Terroir
Nos vignobles

Inscrivez-vous à la newsletter AXA Millésimes

Fermer Fiche PDF

La Gerbotte (blanc)

Nuits Saint Georges

2015
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
  • 2008
  • 2007
  • 2006
  • 2005
  • 2004
  • 2003
  • 2002
  • 2001
  • 2000
  • 1999
  • 1998
    • Le style du vin

      La Gerbotte développe souvent des arômes d'agrumes et de fruits à chair blanche, mêlés aux arômes d'amande fraiche et de miel. En bouche, la structure est vive, agile, et reflète l'expression cristalline et précise de son terroir. C'est un vin charmeur que l'on peut déguster jeune.

    • Le terroir

      La Gerbotte est issue des plus jeunes vignes du Clos de l'Arlot blanc (plantation de 1998 à 2000). Ce vin pourrait naturellement prétendre à l'appellation Nuits Saint Georges 1er Cru. Cependant, le Domaine a choisi de le replier en appellation Nuits Saint Georges, afin de laisser le temps aux racines de coloniser en profondeur le sous-sol pour exprimer pleinement toute la race et la plénitude de ce grand terroir. Située à l'écart des autres vignes du Clos, sur une dalle calcaire supportant un sol maigre, le micro-climat y est moins « solaire ». Les éléments sont réunis pour que le Chardonnay révèle un style épuré, nerveux et minéral.

    • En savoir plus

      Des fermentations longues et naturelles
      Une fois les raisins pressés, nous écoulons le jus de raisin dans des fûts de chênes (pas plus de 10% de fûts neufs). Là, commence une transformation complexe : les levures naturellement présentes dans le jus de raisin transforment le sucre en alcool. En travaillant avec nos levures « indigènes », les fermentations sont longues (3 mois ou plus) et délicates (des déviations sont toujours possibles), mais c'est une de ces étapes importantes qui nous permettent de révéler au mieux le goût de nos terroirs dans nos vins.

    • Les accords Mets et Vin

      Tonique et charmeur, La Gerbotte se prête aussi bien à des accords de contraste que d'harmonie. Il fait ainsi merveille avec des noix de St Jacques en contrebalançant la richesse de texture du met pour créer l'équilibre. Même principe avec des fromages crémeux, comme le Citeaux, le Chaource. Pour un mariage de fraîcheur, associez-le avec du poisson ou des crustacés.
      Ces suggestions sont proposées à titre indicatif, comme tremplin à votre imagination gustative.

    • Note de dégustation

      Robe jaune brillante, avec un premier nez discret de pierre à fusil, délicatement boisé qui dévoile des arômes de fruits murs à chair blanche.
      La bouche est minérale et riche, délicieusement corsée, ronde, soyeuse avec néanmoins beaucoup de fraîcheur. La finale est droite et persistante.

    • Le temps

      Un des millésimes les plus précoces de ces dernières années !
      Un printemps aux températures estivales a permis une pousse de la vigne rapide, malgré une pression oïdium présente jusqu'en juillet. La véraison s'est enclenchée mi-juillet sous des températures supérieures à 35°C. Des pluies salvatrices sont arrivées en août mais la précocité est restée d'actualité.

    • Les vendanges

      Elles se sont déroulées les 3 et 4 septembre pour les blancs et du 4 au 9 septembre pour les rouges.

    • La récolte

      Le mois de juin s'est avéré être le plus chaud depuis 2003 et a entraîné sur certaines parcelles des phénomènes de coulure.
      Ce millésime est marqué par un très bon état sanitaire, peu de tri et une maturité phénolique excellente. Les grappes saines ont permis de vinifier en vendanges entières de nombreuses appellations.
      Avec une récolte de 24 hl/ha, les rendements restent néanmoins inférieurs à la normale.

La Gerbotte (blanc)